Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Marie-Line

http://www.larousse.fr/encyclopedie/data/images/1312690-Marivaux_frontispice_pour_le_Jeu_de_lamour_et_du_hasard.jpg

Source

 

ACTE III, scène 5

Monsieur Orgon, Silvia, Mario, Lisette

Monsieur Orgon donne son accord pour que Lisette épouse Dorante, mais cette dernière

ne sait pas que Dorante n'est autre qu'Arlequin, le valet de Dorante.

 

Monsieur Orgon : Attends, j'y mets pourtant une petite restriction ; c'est qu'il faudrait, pour nous disculper de ce qui arrivera, que tu lui dises un peu qui tu es.

Lisette : Mais si je le lui dis un peu, il le saura tout à fait.

Monsieur Orgon : Eh bien, cette tête en si bon état ne soutiendra-t-elle pas cette secousse-là ? Je ne le crois pas de caractère à s'effaroucher là-dessus.

Lisette : Le voici qui me cherchait, ayez donc la bonté de me laisser le champ libre, il s'agit ici de mon chef-d'oeuvre.

Monsieur Orgon : Cela est juste, retirons-nous.

Silvia : De tout coeur.

Mario : Allons.

Lisette (à part) : Je suis tellement heureuse, c'est incroyable, que Monsieur Orgon m'autorise à me marier avec un homme de cette condition. Lui qui sous estimait mes charmes ! J'aurais volé ce bel et riche homme, à sa chère fille. J'espère que le fait que je sois une simple servante ne changera rien à son amour pour moi.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article