Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par Megan

 

ACTE III

 

Scène 8

 

 

SILVIA, à part. S'il part, je ne l'aime plus, je ne l'épouserai jamais...  Il faut donc que j'empêche ce prompt départ, mon cœur le veut, mais ma raison hésite... Oh ! Qu'est dur le choix de sa destinée ! (Elle le regarde aller.) Il s'arrête pourtant il rêve, il regarde si je tourne la tête, et je ne saurais le rappeler, moi... Il serait pourtant bien singulier qu'il partît, après tout ce que j'ai fait... Ah, voilà qui est fini, il s'en va, me laisse seule dans mes espérances ; je n'ai pas tant de pouvoir sur lui que je ne le croyais : mon frère est un maladroit, il s'y est mal pris, les gens indifférents gâtent tout. Ne suis-je pas bien avancée ? L'Élu part, et je reste ainsi sans bouger, attendant le moindre geste, qui pourrait tant changer ce désastreux évènement... Quel dénouement ! Dorante reparaît pourtant ; il me semble qu'il revient, ô joie !  je me dédis donc, je l'aime encore... Ma passion court et n'a de cesse de revenir... Feignons de sortir, afin qu'il m'arrête ; il faut bien que notre réconciliation lui coûte quelque chose.

 

DORANTE, l'arrêtant. Restez, je vous prie, j'ai encore quelque chose à vous dire. À part. S'apprêtait-elle donc à partir ? À se détourner ? Je ne puis penser à cela sans chagrin... L'amour que je lui porte n'est-il ainsi pas suffisant ? Alors, encore plus je lui donnerai ! Mais pour cela je me dois de rester ici.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article