Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Publié par Margaux

 

ACTE III. Scène dernière


MONSIEUR ORGON, SILVIA, DORANTE, LISETTE, ARLEQUIN, MARIO

 

Contexte : Lors de la scène finale, Silvia décide de rompre le silence à propos du déguisement afin de tout avouer à Dorante.

 

 

SILVIA. Ah, mon père, vous avez voulu que je fusse à Dorante ; venez voir votre fille vous obéir avec plus de joie qu'on n'en eut jamais.


DORANTE. Qu'entends-je ! vous son père, Monsieur ?


SILVIA. Oui. Dorante, la même idée de nous connaître nous est venue à tous deux. Après cela, je n'ai plus rien à vous dire ; vous m'aimez, je n'en saurais douter, mais à votre tour jugez de mes sentiments pour vous, jugez du cas que j'ai fait de votre coeur par la délicatesse avec laquelle j'ai tâché de l'acquérir.

(à part) Mais le regret de l'avoir blessé me hante. Comment ai-je pu être aussi dure seulement par ennui d'argent! Cette préoccupation m'obligerait à le délaisser. Le soulagement m'est si fort que j'en suis émue, je veux désormais de sa tendresse autant que de son amour.


MONSIEUR ORGON. Connaissez-vous cette lettre là ? Voilà par où j'ai appris votre déguisement, qu'elle n'a pourtant su que par vous.


DORANTE. Je ne saurais vous exprimer mon bonheur, Madame ; mais ce qui m'enchante le plus, ce sont les preuves que je vous ai données de ma tendresse

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article