Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

AUBE

    
     J'ai embrassé l'aube d'été.
     Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombres ne quittaient pas la route du bois. J'ai marché, réveillant les haleines vives et tièdes, et les pierreries regardèrent, et les ailes se levèrent sans bruit.
     La première entreprise fut, dans le sentier déjà empli de frais et blêmes éclats, une fleur qui me dit son nom.
     Je ris au wasserfall blond qui s'échevela à travers les sapins: à la cime argentée, je reconnus la déesse.
     Alors je levai un à un les voiles. Dans l'allée, en agitant les bras. Par la plaine, où je l'ai dénoncée au coq. À la grand'ville elle fuyait parmi les clochers et les dômes, et courant comme un mendiant sur les quais de marbre, je la chassais.
     En haut de la route, près d'un bois de lauriers, je l'ai entourée avec ses voiles amassés, et j'ai senti un peu son immense corps. L'aube et l'enfant tombèrent au bas du bois.
     Au réveil il était midi.

 

(Illuminations, 1886)

 

 

 

  (Source-image)

 

 

 

 

LE BATEAU IVRE (extrait)

 

 

 

J'ai vu des archipels sidéraux ! et des îles
Dont les cieux délirants sont ouverts au vogueur :
- Est-ce en ces nuits sans fond que tu dors et t'exiles,
Million d'oiseaux d'or, ô future vigueur ? -


Mais, vrai, j'ai trop pleuré ! Les Aubes sont navrantes.
Toute lune est atroce et tout soleil amer :
L'âcre amour m'a gonflé de torpeurs enivrantes.
Ô que ma quille éclate ! Ô que j'aille à la mer !

 

 

("Le bateau ivre", 1871)

 

 

 

(Arthur Rimbaud dessiné par Paul Verlaine en 1872)

 



QUESTION :


 

Toutes les aubes sont-elles navrantes ?

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bonsoir Joli blog ! aussi bien en richesse d 'articles qu'en richesse des articles Marie
Répondre
J
Ce poème me semble rempli de sens ^^Pour ma part aucune Aube n'est navrante :)
Répondre
C
Oh j'l'imaginai pas comme ça Rimbaud. J'le voyais moins bien habillé...
Répondre
B
la photo du coucher de soleil est superbe!
Répondre