Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Merwan

Ce film, Ressources Humaines,  m'a touché, de prime abord, par les aspects de la réalité de l'entreprise qu'il a montrés, mais surtout,  par le fait que dans ce récit on retrouve un certain nombre de similitudes avec l'autobiographie d'Annie Ernaux, La place. Dès le début du film, j'ai pu remarquer le fait que Franck, le sujet de cette introspection, revenait sur les terres de ses origines, à l'endroit où il avait toujours vécu avant de partir. Tout comme Annie, il revient chez ses parents, ayant brillamment réussi ses études. L'apparence qu'il donne est celle d'une personne de haut rang social, issue d'un milieu aisé. Mais pourtant, on peut constater qu'il est issu d'une famille de la classe modeste, et que son père travaille dur, tout comme celui de l'autobiographe Annie. De même, le père du jeune diplômé n'est pas une personne qui se démarque par ses connaissances, bien au contraire. J'ai noté le fait que les parents du jeune homme étaient extrêmement fiers de leur fils. Il avait réussi à entrer dans un monde où il n'était pas né, et c'était visiblement tout ce qu'attendaient ses parents. Il avait réussi là où ses parents n'avaient même pas envisagé d'aller.
J'ai trouvé cela vraiment très marquant, car à travers le film, on observait bien la distance du père et du fils, tout comme du père et de la fille dans le livre d'Annie Ernaux.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

laura 30/04/2009 14:38

tout à fait d' accord , rien à rajouter