Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par boris

parfois nous sommes allés plus loin
que la frontière du corps

quand tes yeux dans mes yeux
se mélangeaient

jusqu'au bleu des tiens
jusqu'au marron des miens
qui en profitaient

j'aime ce poème car il n'y a rien à expliquer, tout est dit ...





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Samia+Lamine 28/04/2009 13:38

Par le contact des regards commence le langage des a^mes qui surpasse celui des corps.samia lamine.