Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par youna

"Si seulement t'étais là, si seulement je ne t'en voulais pas, je serais comment si t'étais là, je ne sais pas, il y a des questions auxquelles on ne répond pas."

 

 

 

 

 

            Comment commencer ? Un moment de ma vie m'a marqué à jamais ! Je pense que je n'oublierai jamais cette journée où tout a changé. Elle est gravée en moi à jamais.
           C'était un mardi, après les cours, je rentrais chez moi. Je pousse la porte de mon appartement et là je vois mes grands-parents et ma mère qui m'attendent. Ils ont l'air triste. Mais moi je suis heureuse de les voir, je les embrasse et leur demande " mais en fait pourquoi vous êtes là?". Et là un gros blanc s'installe. J'ai peur, je me dis "mais qu'est qui se passe? Pourquoi ils font cette tête d'enterrement?
            Ma grand-mère prend la parole et me dit avec sa voix toute douce: " bon youna j'ai une mauvaise nouvelle ta grand-mère est morte. J'ai vu ça dans le journal ce matin."Je la regarde puis regarde ma mère et vois qu'elle a pleuré. Je n'ai qu'une envie, c'est de remonter le temps. Mais la seule chose que j'arrive à faire, c'est d'aller me réfugier dans ma chambre. Arrivé dans mon endroit, je craque et repense à tous les moment passés avec la personne que je ne reverrai jamais. Tout se mélange dans ma tête. Ma mère me rejoint. Je lui demande quand est l'enterrement
. C'était le lendemain. Ce fameux mercredi. Je dis à ma mère "allez on y va ensemble je pourrai pas y aller seule". Elle ne veut pas. je la comprends, d'un coté je ne veux pas y aller non plus. Le regard de mon père que je n'ai pas vu depuis un an et de toute ma famille en plus du chagrin. Je ne pourrai pas le supporter je crois. 
           J'ai pris ma décision. je n'irai pas affronter le regard de ma famille. C'est peut - être lâche mais c'est comme ça.
           Le jour fatidique, ma tante vient me chercher  avec ma grand - mère. On passe à coté de l'église. On y dépose ma grand - mère mternelle. Et là c'est le choc, je vois mes tantes, mes cousins, mes cousines, et surtout MON PERE. Ce fameux jour, je me suis rendu compte que j'étais passée a coté de moments formidables avec ma famille et je m'en voudrai toute ma vie je pense.
           Je commence par là, car à partir de ce jour là je me suis rendu compte qu'il faut profiter de chaque instant de la vie car un jour où l'autre ça sera fini.
           Je vis une vie merveilleuse même si comme toujours il faut traverser des obstacles qui te font tomber parfois mais il faut toujours se relever car on n'a qu'une vie.
           Celle que je vais vous raconter maintenant est la mienne, je vous laisse la decouvrir...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article