Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

Le mardi 20 janvier 2009,

les lycéens d'i-voix

ont rencontré le poète Yvon Le Men

au lycée de l'Iroise à Brest...




 

Fragments d'échange :

 


QUESTION DE MARIANNE

sur la présentation du livre dont on doit découper les pages :


C'est l'éditeur qui a choisi.

Du coup on rentre dans le livre tout doucement.

Cela fait découvrir le recueil.

En poésie on n'est pas pressé, on a le temps.



QUESTION DE RACHELLE

sur le lien entre l’amour et la mort


Tout a à voir avec la mort.

Je me souviens du chagrin de ma mère après la mort de mon père.

Le prix de l’amour est énorme.

L’amour est le seul sentiment qui traverse la mort. Pas la haine.

« Surtout ne meurs pas avant moi », écrivait un poète turc.

Après la mort, il reste un lien spirituel.

« Celui qui a aimé deux fois n’a pas aimé », m'a dit un poète de Sarajevo.

« Le bruit court qu’on peut être heureux », écrivait le poète Jean Malrieu, un poète qui a été un peu comme un père pour moi.

Vers magnifiques !

Il a aussi écrit : « Si ta vie s’endort, risque-la ! »

 

 

 

Rencontre avec Yvon Le Men

Chapitre 5 : La poésie, l'amour, la mort

 

 


QUESTION DE JUSTINE : 

Où et quand écrivez-vous ?


Dans mon bureau avec ma bibliothèque derrière moi et la vue sur la forêt.

Du matin jusqu’à 7 heures du soir.

Il faut être très discipliné quand on est à son compte.  Quand j’vais pas au boulot, j’m’engueule !

J'ai mis du temps à trouver ma discipline.

Tout est poésie : on nous reproche d’être toujours occupés…

 


QUESTION DE SOPHIE

sur la difficulté de publier de la poésie aujourd’hui


On dit qu’il y a 200 000 personnes qui écrivent de la poésie en France et 1500 qui en lisent : il y a un problème…

Je  n'ai pas gagné d'argent pour Chambre d'écho mais pour ce recueil les recettes importaient peu…

 

Arthur Rimbaud


QUESTION DE CAROLINE :

Est-ce que Rimbaud est un modèle ?


Rimbaud est un génie ! Mais pas un modèle. Un personnage hors collection, comme Mozart en musique.

Il a dû faire à pieds 40 000 kilomètres !

Ce n’est pas un maître, car, comme le disait le poète Claude Vigée avec qui j’ai écrit un livre, « le vrai maître, c’est l’élève, celui qui pose les questions. »

 



 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article