Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Emmanuel

Transformation d'un poème de la page 68 du recueil en haïku :


Hypotexte :


Accepte
parfois que le chemin soit en boucle,
reviens dans le creux et le délice du connu.
Comment te dire que toujours, sans faillir,
les heures du soir sont en berceau ?


Hypertexte :

Chemin de marrons
Retour. Ta belle routine,
berceau assassin.



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Solenne 24/04/2009 19:06

Cette chanson m'évoque tell'ment de souvenirs =')

_Marie 02/04/2009 21:00

J'adore la musique O_o

Logan 01/04/2009 20:10

la musique est geniale