Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Rachelle

     En lisant le livre, je me suis rendue compte que la photographie avait une grande importance dans la vie de cette famille. Sûrement parce que c'est les débuts de la photographie, mais surtout parce que l'auteur doit se baser sur des photos de famille pour rassembler tous ses souvenirs.

    C'est pourquoi, comme couverture de première page, j'aurais imaginé une photo de famille, en noir et blanc, avec derrière le magasin des parents d'Annie Ernaux, et tous les objets dont son père était fier. J'imagine leurs visages sans émotion, et je verrais le père et la fille côte à côte, et puis la mère, un peu plus loin. Annie Ernaux serait encore une jeune fille. Une vieille photo, qui rappellerait aussi l'époque de la vie des parents de l'auteur. Cette photo ressemblerait à toutes les photos de famille : elle donnerait l'impression d'une famille où tout va parfaitement bien, mais cela reste une impression, car tout est déchiré à l'intérieur.

    Cette couverture refléterait parfaitement la mentalité du père de l'auteur, qui vit à travers différentes images de lui, qu'il veut à tout prix faire paraitre par sa façon d'etre, de parler, de se comporter, mais qui ne correspondent pas à ce qu'il est réellement.


link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article