Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Fiona


Une phrase m’a frappé dans le recueil :


« A rendu sa plume à l’ami Pierrot

 et s’est assis devant l’oubli,

la mer prévisible et fidèle

qui ne demande rien »





lien


Cette phrase m’a évoqué Rimbaud,

assis devant la mer et la décision d'arrêter la poésie 

pour fuir vers l’Afrique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Méline 19/03/2009 20:41

C'est vrai que cette phrase est trop belle *3*

Denis 18/03/2009 20:07

j'suis d'accord, bien vu ;)