Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Justine


Ce que j'ai beaucoup aimé dans le style de l'écriture c'est lorsque Anne Ernaux décrit le moment où elle a vu son père mort, c'est un moment qui est raconté d'un point de vue objectif, elle n'exprime pas ses sentiments, ce qui est attendu dans ce genre de scène. Elle décrit ce moment comme une scène qui "se déroulait très simplement, sans cris, ni sanglots". Et c'est par l'absence de ces émotions qu'elle crée une complicité avec le lecteur car on peut sentir comme un vide autour de ce moment, une coupure qui ne se refermera pas.

piix

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 29/03/2009 17:46

Très juste !