Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Justine


L'or de tes baisers
Coule à flot sur mon corps.
Jeune tendre et dévoué,
Et tu est bien plus encore.

Malheur où est tu passé ?
Même quand je m'endors,
Je n'entends plus souffler
Le doux vent des morts.

Il s'est envolé,
Depuis que j'ai trouvé
Le trésor de l'amour partagé
Qui fait des pauvres des hommes riches et forts

image
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article