Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Justine



J'ai peur de la mort
qui m'échappe des mains,
de ses traits délicats,
de son corps sur le mien.

J'ai peur
de ce qu'il y a en moi
d'adorable en elle.

Cette interprétation va peut-être vous paraître absurde mais j'interprète ces lignes par la peur de l'infidélité d'une femme. Une femme qui lui échappe, qui lui est infidèle et dont l'affection qu'il a pour elle l'effraie.

image

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

boris 30/03/2009 15:03

jtrouve pas sa absurde ^^. j'aurai dit la peur d'aprocher une femme.