Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Marine

" Ouvre-lui les entrailles ! Coupons-le par morceaux, et mangeons, mangeons ! J'en ai jusqu'au coude. Fouille dans la gorge, roule-le, roule-le ! Mordons, mordons, et mangeons ! "

Page 100, lignes 11, 12, 13, 14.

Cette fraction de réplique m'a fait penser au personnage de Rabelais : Gargantua. En effet, j'ai trouvé que l'accumulation de mots se rapportant au repas était Gargantuesque et j'ai tout de suite penser au repas de Gargantua, dessiné par Gustave Doré, au 19è siècle.


//\\
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article