Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

HYPOTEXTE

ARTHUR RIMBAUD, "Voyelles"
(Poésies)


A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides
Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges ;
- O l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux !


(Arthur Rimbaudf)

 

 

 


HYPERTEXTE 1

PASTICHE

MARION, "Consonnes"
Blog Voix Iroise


Consonnes         

L noir,
H blanc, R rouge, S vert, F bleu : consonnes,
Je dirai quelques jours vos soupirs effacés
L, noire voilure des femmes aux corsets lacés
Qui traversent la place ensoleillée où sonne

Midi pile;
H, ardeur des nuages et des neiges
Mat d'artimon, pages blanches, grelots d'arpège

R, pourpre, amour mort, coeur des framboises d'automne
Dans les jardins où les parfums amers chantonnent

S, cycles, ondulement des serpents sonneurs
Moisi des algues aux puces de sables, moisi aux algues
Quand les perroquets crient au massacre des gags

F, suprême Horizon plein de magnifiques peurs
Azur traversé par de délirantes têtes 
F la Finale, éclair violet de Ses Fossettes

 

 


 


HYPERTEXTE 2

LIPOGRAMME (sans "e")

GEORGES PEREC, "Vocalisations"
(
La Disparition -1969)
 

A noir, (Un blanc), I roux, U safran, O azur:

Nous saurons au jour dit ta vocalisation:

A, noir carcan poilu d'un scintillant morpion

Qui bombinait autour d'un nidoral impur,

 

Caps obscurs; qui, cristal du brouillard ou du Khan,

Harpons du fjord hautain, Rois Blancs, frissons d'anis?

I, carmins, sang vomi, riant ainsi qu'un lis

Dans un courroux ou dans un alcool mortifiant;

 

U, scintillations, rond divins du flot marin,

Paix du pâtis tissu d'animaux, paix du fin

Sillon qu'un fol savoir aux grands fronts imprima;

 

O, finitif clairon aux accords d'aiguisoir,

Soupirs ahurissant Nadir ou Nirvâna:

O l'omicron, rayon violin dans son Voir!

 

 


(Georges Perec)

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article