Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sophie




Afficher les informations sur l'image





Comme l'oiseau migrateur creuse
 les lignes droites du ciel,


comme le vent incline
les passerelles des ombres,


comme la lumière attise
la transhumance des pierres,


de leurs encres les parfums
teintent le silence .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Emmanuel 04/02/2009 23:16

Moi aussi j'adore ce poème