Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par laura

LA FENETRE

FRANCHISSAIT LES LISIERES DU MONDE

A LA VITESSE DE LA LUMIERE

 

RAPPORTAIT DANS SES VITRES

COMME L' HIVER, DES DESSINS DE GIVRE

LES PAYSAGES DONT NOUS AVIONS REVE

LA BLANCHEUR D' UN BOULEAU
CONSUE A LA BLANCHEUR D' UN BOULEAU
QUI ECLAIRE LES FORETS

LA-BAS DANS LE NORD
OU VIVENT DES POEMES
QUE NOUS LISIONS

L' ARGENT DES PEUPLIERS
AU BORD DES RIVIERES DE CASTILLE
OU RODENT LES YEUX DU PEINTRE

DONT LES COULEURS ECLAIRAIENT LA CUISINE
ET AUJOUD' HUI TON ABSENCE .link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article