Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Marine

Poème original :

Je me dilue dans le bonheur d'hier,
me multiplie dans l'ensorcellement
des jours qui naîtront,
des aubes qui se superposeront,
des saisons sur les rives du fleuve lent        
immuable comme la sève.

Toute minute m'est ivresse        

dans l'impatience de te rejoindre,
toute seconde m'est d'or
comme la lumière du soleil au couchant
morte à jamais en fuite.





pix
Poème modifié :


Je me mélange dans le malheur d'hier
me divise dans la féérie
des nuits qui mourront,
des soirs qui s'étaleront,
des saisons sur les rives du fleuve lent
variable comme les rêves.

Toute heure m'est paresse
dans l'impatience de te quitter,
Toute heure m'est plomb
comme la noirceur  de la lune au levant
morte à jamais en fuite.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Logan 20/01/2009 12:10

super reussi,bravo c est genial