Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Logan

mon poème favori du recueil est :

Evy et Claude


Elle est morte dans mes bras

dit mon vieil ami

mais avant dans ses yeux

et avant dans son corps

par où tout s’est passé

dans son corps
par où tout est parti

par ses poumons
sa gorge
sa tête

par l’atome

puis l’intérieur de l’atome

et par ce qui encore se divise

puis ce qui résiste à la division
la présence de celle qui n’est plus

et qu’on appelle l’absence

et qui s’appelle Evy.

Il en faut des oreilles
et des bouches

pour faire traverser
le pont aux mots des douleurs.

Je ne suis pas désespéré
tu me connais

je souffre

mais si la présence

en moi

résiste

alors je continuerai

nous continuerons

dit
mon vieil ami

avec qui je viens de parler
d’elle

et qui vient de m’inviter chez nous

comme il continue à le dire

chez elle sans lui

chez lui sans elle
qui parle d’elle

qui était avec lui

pendant toute une vie

toutes deux vies.

Je ne veux rien changer dans l’appartement

je veux son odeur dans l’odeur du bois
de l’armoire

je veux que tout reste comme avant
car rien n’est plus comme avant

je veux être
parmi elle

dans notre appartement.

 

 

J' aime ce poème car il montre bien le desespoir sans l' amour de la tristesse de l' absence ,il est très touchant et prend au coeur ,grace en partie au jeu de superposition .

 

 

 

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article