Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Mélanie

Mystique





Sur la pente du talus les anges tournent leurs robes de laine dans les herbages d'acier et d'émeraude.Des prés de flammes bondissent jusqu'au sommet du mamelon. À gauche le terreau de l'arête est piétiné par tous les homicides et toutes les batailles, et tous les bruits désastreux filent leur courbe. Derrière l'arête de droite la ligne des orients, des progrès.Et tandis que la bande en haut du tableau est formée de la rumeur tournante et bondissante des conques des mers et des nuits humaines.La douceur fleurie des étoiles et du ciel et du reste descend en face du talus comme un panier, contre notre face, et fait l'abîme fleurant et bleu là-dessous.


Arthur Rimbaud, Les illuminations.









J'ai beaucoup apprécié ce poème à la lecture même s'il est un petit peu compliqué. Rimbaud decrit beaucoup et on peut se faire notre propre image de la scène et il est très agréable d'imaginer a sa façon une scène.






























Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Logan 13/01/2009 18:11

c est difficile de trouver le sens en fait,ca passe de la beauté a l horreur