Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Emmanuel

Ombres scalpées dans des braseros de fortune
avec pour corrida des passes mécaniques

sur la chaussée les travaux de voirie
sont pendus pour la nuit à leurs fosses d'opéra

la gelée blanche des clefs en poche
dit la solitude des parkings

au poignet les aiguilles ont la rigueur
assasine de coups de rames à la mer
 
(Genève)















Picasso, La mort du toréro


J'aime ce poème car Renaud Ego décrit le quotidien de nos vies en le comparant très justement à une gigantesque corrida. Nous vivons dans la monotonie de nos vies: nous prenons la voiture, nous vivons en fonction de l'heure et chaque journée est prévue à l'avance, mais un jour le taureau de la destinée viendra, à coup sur, "scalper
" notre vie.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Logan 11/01/2009 18:25

l image est super !! et le choix illustre bien ton choix =)

Marianne 11/01/2009 18:21

C'est net, t'as raison dans ce que tu dis ...moi Je trouve que la routine y a rien de pire ... Cela dit des fois on prend tellement d'habitudes qu'elle s'installe sans qu'on la remarque . C'est bien triste d'ailleurs!

MLB 11/01/2009 18:10

Bel article, qui éclaire le poème de façon très intéressante.