Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sophie

Villes où l'on marche avec un coup de fusil dans le dos
parmi les lettres anonymes que des milliers de pas rédigent


Dans la carte de séjour le policier cherche un signe distinctif
(l'estafilade muette de sa bouche scalpe aux yeux)


Tu voudrais te souvenir d'une comptine désaccordée
maintenant parmi les jouets du dernier siècle


Tu te souviens du rire vertical d'un corps de femme
dans les yeux d'un homme devenu fou


Tu te demandes si quelqu'un voit
dans les tiens ce catch des fantômes


pendant que tu essuies le blanc d'oeuf sur tes tempes
à l'aide d'un mouchoir aux initiales qui ne t'appartiennent pas


(Damas)




Ce poeme m'inspire les mots suivants :


la guerre ,

la mort,

l'enfance,

le souvenir,

la violence.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Logan 13/01/2009 18:05

c est tristement beau