Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Julia

Prends
la mesure de l'infime,
l'exacte appréciation des vies entraperçues :
insecte à l'antenne brisée,
papillon à l'aile unique.
C'est dans le minuscule
que commence le visage de l'autre,
question d'optique - ou de cœur.






J'aime ce poème car il est d'une vérité bouleversante: Tout commence par le microscopique et devient avec le temps quelque chose d'extraordinaire. Et peut être que c'est ça la vraie grandeur: partir du rien pour devenir un tout...?


Julia.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sandrine 09/01/2009 21:42

J'ai du zapper quelques-uns je ne me souviens pas de celui-là mais il est très jolie plein de frivolité

MLB 07/01/2009 18:32

Je suis tout à fait d'accord avec vous.