Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Anne

Un
seul battement de tes paupières,
et tu penses déjà qu'on peut vivre
d'oeillades :
Si tôt la faim d'être femme,
sans en goûter l'épice la plus douce

Dans ce poème, je pense que P.Castex Meunier veut faire comprendre qu'on doit profiter de la vie et de tous ses plaisirs, comme l'amour par exemple (qui prend son sens dans le dernier vers), mais que le bohneur ne vient pas seul, et qu'il faut aussi y mettre du sien.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 03/01/2009 17:07

Oui : http://idata.over-blog.com/1/38/87/45/Manifestation-po-tique/P3140009.JPG