Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Logan


Le Désir de peindre

    Malheureux peut-être l'homme, mais heureux l'artiste que le désir déchire!
   Je brûle de peindre celle qui m'est apparue si rarement et qui a fui si vite, comme une belle chose regrettable derrière le voyageur emporté dans la nuit. Comme il y a longtemps déjà qu'elle a disparu!
   Elle est belle, et plus que belle; elle est surprenante. En elle le noir abonde: et tout ce qu'elle inspire est nocturne et profond. Ses yeux sont deux antres où scintille vaguement le mystère, et son regard illumine comme l'éclair: c'est une explosion dans les ténèbres.
   Je la comparerais à un soleil noir, si l'on pouvait concevoir un astre noir versant la lumière et le bonheur. Mais elle fait plus volontiers penser à la lune, qui sans doute l'a marquée de sa redoutable influence; non pas la lune blanche des idylles, qui ressemble à une froide mariée, mais la lune sinistre et enivrante, suspendue au fond d'une nuit orageuse et bousculée par les nuées qui courent; non pas la lune paisible et discrète visitant le sommeil des hommes purs, mais la lune arrachée du ciel, vaincue et révoltée, que les Sorcières thessaliennes contraignent durement à danser sur l'herbe terrifiée!
   Dans son petit front habitent la volonté tenace et l'amour de la proie. Cependant, au bas de ce visage inquiétant, où des narines mobiles aspirent l'inconnu et l'impossible, éclate, avec une grâce inexprimable, le rire d'une grande bouche, rouge et blanche, et délicieuse, qui fait rêver au miracle d'une superbe fleur éclose dans un terrain volcanique.
   Il y a des femmes qui inspirent l'envie de les vaincre et de jouir d'elles; mais celle-ci donne le désir de mourir lentement sous son regard.


J 'ai trouvé ce texte d' une beauté exceptionnelle, le plus beau que j'ai lu je pense, il décrit la perfection, et comme toute perfection on doit en payer le prix absolu : la mort. Le titre est superbement choisi car on peint dans son esprit cette femme ... chaque mot correspond absolument à l' envie d'amour et de mort présentée, de plus le texte est d'une richesse incroyable...la beauté dans le sombre est un art trop rare...le choix de l' image reflete je trouve une beauté rare, droite, sans un seul accro, mais cette fois ci donnant la vie 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claire 03/01/2009 23:58

Aaanh, ton article il est génial, c'est beau, tu t'es joliment exprimé et je ne sais pas qui est cette demoiselle sur la photo mais elle ressemble étrangement à Melanie, une autre demoiselle qu'Elliott Landy ( il n'est pas très connu... ) a photographié, je te montrerai la photo.

MLB 03/01/2009 16:53

"que le désir déchire" : ouaouh !...
Tout à fait d'accord avec votre choix, justifié avec une grande sensibilité.

_Marie 01/01/2009 01:28

J'aime bcp la jolie jeune fille sur la photo.

Sow 01/01/2009 00:15

Cette personne me dit vaguement quelque chose ... Vraiment très vaguement , hein :)
Merci pour ces quelques mots qui ont su me toucher , ainsi que ces quelques phrases avec lesquelles tu as su donner un sens véritable à ce magnifique texte de notre cher poète !
je t'aime !