Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Laura - Morgane - MLB

Le jeudi 11 décembre 2008,

les Premières L de l'Iroise ont rencontré le poète RENAUD EGO

à la médiathèque de Saint-Marc à Brest...





Bouts d'échange :



* QUESTION DE CLAIRE : Existe-t-il pour vous une différence entre la poésie et la prose ?


C'est plus facile d'écrire dans la prose.

Le poème est plus sauvage. Il y a la satisfaction assez immédiate avec un poème de réussir à le faire tenir. Dans le roman il y a moins d'assurance qu'avec le poème, moins d'intimité.

C'est le fait qu'il y ait de l'intimité qui fait qu'un poème est réussi.





* QUESTION DE BORIS : Est-ce que tous les sujets peuvent être poétiques ?

Absolument !

Dommage que tous les poètes ne le sachent pas. Un grand poète vivant comme Yves Bonnefoy écrit de nos jours des poèmes où il n'y a pas encore l'électricité, les voitures etc, où on continue à aller chercher de l'eau au puits. Il a refusé de faire entrer le monde contemporain dans sa poésie.

Or on doit restituer une expérience du monde. Ce qui est important, ce n'est pas de parler de soi, c'est de parler du monde, c'est de parler du monde tel qu'on l'accueille en soi, tel qu'il rebondit sur vous.

Tous les sujets sont poétiques. Il n'y a pas de territoire défendu. On peut faire un poème avec tout.




La poésie a souffert un moment de la révérence qu'elle avait envers elle-même.  Tous les premiers poèmes de mon recueil sont écrits en vers impairs : ils claudiquent, ils déchantent, et c'est un peu désenchanté. L'accent y tombe sur les temps faibles, sur ce qu'il y a entre les temps forts : ce qu'il y a d'important, c'est ce qu'il y a entre les choses.



Tous les sujets sont poétiques ... 




Extrait video
de l'échange entre Renaud Ego et les lycéens d'i-voix
le jeudi 11 décembre 2008 à Brest

"Il n'y a pas de territoire défendu"


A SUIVRE
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article