Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Fiona

 

Ce sont des vers libres qui forment le squelette des poèmes d’Yvon le Men. Des vers libres de toutes contrainte, comme pour libérer les mots, peut-être les mener jusqu’à celle à qui il sont destinés.

Une passerelle de mots :

 

 

"Il en faut des oreilles

Et des bouches

 




lien




Pour faire traverser le pont aux mots

Des douleurs"

 

Mais c’est aussi beaucoup de vers courts, qui restent collés à gauche, comme ancré dans le passé...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

MLB 03/01/2009 17:46

Très juste !