Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix



Sur la pointe d'une herbe
devant l’infini du ciel
une fourmi

(Hôsai)



Le haïku,
forme poétique d'origine japonaise,
est devenu
un genre universel.




Pierre Tanguy dans la sélection Voix d'aujourd'hui 2007-2008
et Pierre Peuchmaurd dans la sélection Voix d'auujourd'hui 2008-2009
le manient avec art et sensibilité.

A Brest même,
le genre est pratiqué
par des "haijin" (auteurs de haïkus)

Source image

Le brestois Alain Kervern
par exemple est considéré  comme
un des spécialistes mondiaux du haïku.

Interview d'Alain Kervern
Portrait d'Alain Kervern
Oeuvres d'Alain Kervern


Source image


Des lycéens de l'Iroise
à partir de la lecture du roman Soie de l'italen Alessandro Baricco
avaient consacré
au haïku un blog entier :

Source image


Le 16 décembre à 18 heures, à la Maison de l'Europe à Brest,
aura lieu une rencontre sur le haïku avec David G. Lanoue
à l’occasion de la sortie de son livre « Fou de haïkus »
(entrée gratuite)







L'horizon cicatrise

Un goût de métal

Dans ma bouche

(Alain Kervern)



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leblanc Matthieu 10/01/2009 21:30

Bonsoir,

Je travaille depuis très peu sur ce style de poème que je trouve particulièrement intéressant. Cependant je me demande souvent si on ne dit pas plutôt "Un Haï-Ku", "Des Haï-Kaï" ?

Je vous pose la question car vous semblez savoir connaître beacoup de choses sur ce sujet.

Bonne continuation !

ClaudiaShatha 13/12/2008 11:11

Dommage qu on ne l ai pas su avant !!!! j aurai bien fait le détour ... Bon samedi