Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par carolina

En lisant les poésies de Baudelaire, je me souviens du film «la vraie histoire de Jack l’éventreur». Ce film raconte l’histoire d’un homme inconnu qui tuait des prostituées dans les rues les plus noires de Londres au XIXéme siécle. Dans cette ville, comme dans la France de Baudelaire, il y avait la drogue, l’alcool,la prostitution et la folie. On percevait l’inquiétude et l’air «lourd comme un couvercle» ; les gens qui perdaient leurs vies dans la rue, sans respect pour eux-mêmes.

Dans ce milieu là un homme tuait des femmes en décidant si elles vivraient ou non.

C’est la perte de raison dont parlait Baudelaire

Une curiosité : dans le film, il y a une scéne où l’inspecteur Abberline (Johnny Depp) est en train de preparer tout le nécessaire pour consommer de l’absinthe. C’est un rappel des poétes de Décadentisme qui buvaient de l’absinthe et prenaient des drogues, pour trouver l’inspiration nécessaire pour écrire leurs œuvres : comme le SPLEEN de Charles Baudelaire, décrit dans «Les fleurs du mal»



Carolina Cappelli 4B LN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Logan 02/01/2009 13:44

ce film est genial et johnny depp a vraiment la classe *-*

boris 18/12/2008 12:26

je ne l'ai pas vue mais il ma l'air bien sympa =)

Anne 14/12/2008 17:33

C'est un film magnifique!(forcement quand il y a Johnny tout est magnifique *_*)