Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par les élèves de la classe de IVème

ici dans le lien une page où les élèves italiens ont mis leurs considérations sur SPLEEN de Baudelaire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                      link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

valentini 10/01/2010 10:08



Nirvana au goût sauvage


 


Je n'ai pas la grâce pataude du grand fauve


avachi sur son lit bordé d'ivoire et d'os


en tout point vierge de toute idée de repos,


plein de vie, il a son propre corps pour alcôve.


 


L'âme du monde en lui, par son pelage, est sauve.


 


Si cela était tout, une aussi noble peau


n'offrirait l'asile à plus secrètes alcôves


où s'ébattent furieux quelques satyres fauves,


à l'oeil énigmatique, amis des animaux.


 


L'âme du monde en eux est foi de camelot.


 


On parlera de marshmallow ou de guimauve


et d'un mauvais passage, étant à fleur de peau,


livrés par un chiffonnier, ex-gardien de zoo,


j'en passe, et griffes et crocs, que le veau seul sauve.


 


L'âme du monde en vrac vomit un soleil mauve.






MLB 28/11/2008 19:04

Très intéressant travail !