Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Anne et Justine

RONSARD : « Quand vous serez bien vieille… »

 


Quand vous serez bien vieille, au soir, à la buvette,
Assise aupres du feu, en vidant et filant,
Direz, chantant mes verres, en vous emerveillant :
Robert me celebrait du temps que j'étais belle.

Lors, vous n'aurez servante oyant telle bouteille,
Déja sous le labeur à demi sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s'aille reveillant,
Benissant votre rhum de louange immortelle.

Je serai sous la terre et fantôme sans eaux :
Par les ombres myrteux je prendrai mon repos :
Vous serez au foyer une vieille accroupie,

Regrettant mon demi et votre fier dedain.
Buvez, si m'en croyez, n'attendez pas demain :
Cueillez dés aujourd'hui les liqueurs de la vie.

 

 


PIERRE DE RONSARD

Sonnets pour Hélène

1578

Source image

 

Poème original 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M


je trouve sa vraiment drôle !!! 



Répondre
C
Excellent, moi j'aime beaucoup la bénédiction du rhum de louange immortelle.
Répondre
M
: p
Très bien trouvé!
la dernière phrase est géniale.
Répondre
J
TROP bon!!! Superbe parodie... BRAVO les filles!
Répondre
E
Très marrant, j'adore la dernière phrase bravo
Répondre
M
Connaissez-vous la réécriture de Gainsbourg : "Tant que t'auras ma belle..." ?

http://www.metrolyrics.com/ronsard-lyrics-gainsbourg-serge.html

Evidemment, c'est encore mieux avec la musique...
Répondre