Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par -Solenne - Fiona - Marie

Nevermore


Souvenir, souvenir, que me veux-tu ?  L'ivrogne

Faisait voler la crêpe à travers l’air atone ,

Et le soleil dardait un rayon monotone

Sur le bois jaunissant où la bise s'étonne


Nous étions seul à seule et marchions en buvant,

Elle et moi, les cheveux et la bouteille au vent.

Soudain, tournant vers moi son regard délirant :

"Quel fut ton plus beau jour ?" fit sa voix d’or vivant,


Sa voix douce et sonore, au frais timbre angélique.

Un sourire carié lui donna la réplique,

Et je baisai sa main rèche, inconsciemment.


Ah ! les premières nuits, qu’elles sont parfumées !

Et qu’il bruit avec un murmure puant

Le premier oui qui sort de lèvres bien-aimées !



PAUL VERLAINE 

Poèmes saturniens

(1866)


Sonnet original

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

tony87000 31/12/2008 14:08

bon réveillon
amitiés
tony

Sandrine 29/11/2008 22:55

Pourquoi on était toujours méchant avec les jeunes ? ^^

Emmanuel 29/11/2008 20:02

Bien trouvé, très drôle.

i-voix 29/11/2008 17:15

Toujours d'accord avec toi Marie =)

_Marie 28/11/2008 21:57

Mouif', c'est vrai :D
Mais c'est drôle :)

MLB 28/11/2008 19:22

Les 2 derniers vers, si beaux, deviennent horribles : quel massacre ! quelle iconoclastie ! Les jeunes d'aujourd'hui ne respectent vraiment plus rien...