Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par i-voix

ORIGINES DU GENRE


Le sonnet apparaît probablement en Sicile au XIIIe siècle à la cour de Frédéric II de Hohenstaufen, sous la plume du poète Giacomo da Lentini.


Sonnet vient de l'italien sonneto (diminutif de suono) qui veut dire petit son:.



Pétrarque au 14ème siècle le rend célèbres dans ses Canzoniere.


Pétrarque



DEVELOPPEMENT DU GENRE


Le sonnet va se répandre peu à peu dans toute l'Europe, en particulier en France au 16ème siècle avec Clément Marot, Joachim Du Bellay, Pierre de Ronsard autour du mouvement de la Pléiade.


Ronsard dans ses Amours adopte la disposition marotique des rimes (abba abba ccd eed) et rajoute une difficulté : l'alternance des  rimes féminines et masculines.  Il emploie également massivement dans ses sonnets ce qui deviendra le vers français par excellence : l'alexandrin.



EXEMPLES DE POETES EUROPEENS AYANT ECRIT DES SONNETS :


Joachim du Bellay (1522-1560), les Regrets.
Pierre de Ronsard (1524-1585), les Amours.
Camoens (1524-1580), Poésies.
Gongora (1561-1627), les Solitudes.
Shakespeare (1564-1616), Sonnets.
John Donne (1573-1631), Sonnets sacrés.
Nerval (1808-1855), les Chimères.
Baudelaire, (1821-1867), les Fleurs du mal.
Mallarmé (1842-1898), Poésies.
Rimbaud (1854-1891), Poésies.
Rainer Maria Rilke (1875-1926), les Sonnets à Orphée.
Wallace Stevens (1879-1955), Poésies complètes.
Robert Marteau (1925-), Élégie.


Deux grands moments du sonnet en France : à la Renaissance, avec les poètes de La Pléiade ; au XIXe siècle, de Baudelaire à Mallarmé, après environ deux siècles d'éclipse relative.




ROBERT MARTEAU, poète français du 20ème siècle





INTERETS DU GENRE


Le sonnet est un poème composé la plupart du temps de quatorze vers distribués en deux quatrains et deux tercets, et obéissant à des règles strictes quant à la disposition des rimes. Sa forme régulière, symétrique et contraignante favorise la précision, la concision et la suggestion (Baudelaire: "Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"); elle empêche le poète de céder aux facilités du lyrisme. Les rimes et le mouvement des strophes permettent des jeux d'oppositions et de correspondances qui expriment les tensions, la complexité de la vie intérieure du poète. Le sonnet est donc caractérisé par une forte cohérence interne. En outre, il peut y avoir une parfaite concordance entre le contenu et la forme.


Depuis Pétrarque, le sonnet a presque constamment joui d'un grand prestige. Il s'agit sans doute du genre littéraire qui s'est le plus pratiqué en Occident durant les cinq derniers siècles : on estime par exemple à 45 000 le nombre de sonnets qui ont été publiés en France, au XVIe siècle seulement...



Source 1

Source 2



Un sonnet manuscrit de Mallarmé : "Sonnet en x"



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

01/10/2016 14:16