Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Eleonora

Giacomo Leopardi était un poète romantique italien.
L’œuvre philosophique de Leopardi est très pessimiste : il perçoit la nature comme une marâtre, la souffrance va de pair avec l’existence humaine, qui est définie par l’expérience de l’ennui ;
le poète chante la solitude et l'exclusion, le temps répétitif et destructeur, le destin et la perte.
De plus, sa poésie est inspirée par un fort sentiment de patriotisme, les thèmes de l'humanité et de la solidarité.
les idées du souvenir, du désespoir, du malheur et des illusions perdues qui sont les plus importantes.
 
L'infini
 
Toujours tendre me fut ce solitaire mont,
Et cette haie qui, de tout bord ou presque,
Dérobe aux yeux le lointain horizon.
Mais couché là et regardant, des espaces
Sans limites au-delà d'elle, de surhumains
Silences, un calme on ne peut plus profond
Je forme en mon esprit, où peu s'en faut
Que le cœur ne défaille. Et comme j'ois le vent
Bruire parmi ces feuilles, cet
Infini silence-là et cette voix,
Je les compare : et l'éternel, il me souvient,
Et les mortes saisons, et la présente
Et vive, et son chant. Ainsi par cette
Immensité ma pensée s'engloutit :
Et dans ces eaux il m'est doux de sombrer.
 
Le poème L'Infini fut composé durant le printemps et l'automne 1819.
C’ est un poème de Désespoir : il communique le profond sens de solitude, pleine de douleur, calme et introvertie. La souffrance deLeopardi acquiert une résonance universelle, comme si dans sa tristesse, on exprimait la douleur des hommes de tous les lieux et de tous les temps.
 Le lointain horizon réprésente l'infini : c’est l'expérience et la contemplation de l'Infini,par ce lointain horizon il se livre à un voyage spirituel.
Enfin la haie est un espace sans limites, dans lequel Leopardi retrouve son infini  grace à   son imagination.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Très intéressant !
Répondre