Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Alexandra

Pablo à Lolita

A Paris

       Mon point de vue sur leur mode de vie n'a point changé, du moins il a évolué. Quelque chose m'a stupéfait ces derniers temps : la mode parisienne ! Elle est l'opposée de la nôtre, il n'y a aucun doute. C'est sûrement pour cette raison que je ne passe pas inaperçu dans les rues, mais cela ne me déplaît pas tant que ça, bien au contraire. Je dirai même que c'est un sentiment, une sensation plutôt agréable que de se sentir plus ou moins différent des autres, sans pour autant être comme si nous venions d'un autre monde que celui-ci. Pour en revenir à leur mode, à leur manière de se vêtir, nous avons l'impression qu'elle change presque tout le temps. En effet, depuis que je suis arrivé à Paris, j'ai l'impression qu'il s'est écoulé la moitié d'un siècle en même pas deux petites semaines. C'est pour te dire le budget considérable que doit avoir un Français s'il veut être habillé correctement. Concernant les températures, il y fait bien meilleur chez nous ! Je ne sais pas comment font les parisiens pour supporter un tel climat ! J'ai étudié les habitudes de ceux-ci, et une idée revient tout le temps : plus de la moitié prennent le métro. Je l'ai essayé récemment, et je ne pense pas le reprendre de si tôt. Il y a beaucoup trop de passages, ce qui donne une impression d'étouffement, de malaise. Et puis, avec toutes les lignes inimaginables qui traversent Paris, c'est à s'en perdre les pinceaux ! Je me contente donc d'aller à pied, comme je te le disais dans la lettre précédente. Ici, je ressens comme un sentiment de liberté, que je ne retrouve pas en Argentine. Pourquoi ? Je ne pourrais point te le dire, je ne trouve pas les mots. En tout cas, je ne regrette pas d'être venu ici, ça m'a permis de découvrir des nouvelles coutumes et traditions, un mode de vie bien différent du nôtre, ainsi que certaines choses qu'il n’y a point chez nous. Je terminerai en disant que même si l'Argentine n'est pas un pays comme la France, avec toutes ses nouvelles technologies, sa mode, et ses moyens de transports modernes, ce sera toujours dans ce pays où je me sentirai le mieux.

 

Pablo

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Bonjour,<br /> Belle peinture et texte interessant sous le mode ancien. Je reviendrai<br /> Véronique
Répondre