Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Emmanuel

Ahmed à Yousef

A Riyad

 

 

          Comme je te l’ai dit la dernière fois, cher frère, j’ai décidé de m’arrêter en Corse avant de définitivement quitter l’hexagone.

          Voilà maintenant deux semaines que mon avion s’est posé sur cette île magnifique, avec ses belles plages de sable fin. J’y ai très bien été accueilli.

        L’air méditerranéen encore chaud des morsures de l’été m’a vite fait oublier le temps glacial parisien et durant quelques jours, j’ai passé le temps à me prélasser et à découvrir la Corse.

        Ah ! Yousef. Je l’ai découverte cette Corse !

         Je devrais plutôt dire, j’ai découvert les Corses.

        De tous les territoires où je me suis rendu, je ne pense ne jamais en avoir vu d’aussi indépendantiste et rongé par le terrorisme.

        Elle peut se vanter d’être belle « l’île de beauté » mais se rend-elle compte que derrière la fausse image quelle renvoie, son sol est tâché de sang ?

        Taché du sang d’innocents ne pouvant payer les truands qui font régner la terreur sur l’île.

        Ce n’est pas le fait qu’une partie de la Corse demande son indépendance qui me gène, c’est qu’une grande partie de la population soit soumise et persécutée par une infime autre.

        Ils demandent leur liberté alors qu’ils contrôlent celle des autres !

        Tu sais bien Yousef que je dénonce cet abus car je lutte contre le fait que le monde soit gangrené par le non respect de l’égalité entre les hommes.

        Je ne te cache pas que cette étape aura tout de même été des plus agréables,  je prends le vol pour Riyad après demain, préviens la famille.

 

A Porto-Vecchio, le 18 octobre 2008.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article