Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Sophie



Pedro à Salvatore

 

A Montevideo

 

            Je suis arrivé à Rennes depuis bientôt trois semaines. Ne connaissant  pas cette ville, je me suis renseigné, elle a beaucoup de vécu derrière-elle, mais il me semble qu’un grand nombre de constructions modernes remplacent ses vestiges ; de grandes tours toutes de verre et de béton surpassent les petites maisons de ville.

 

                    

            Pour moi, cette ville est un vrai labyrinthe, je ne compte plus le nombre de fois où je me suis perdu. Je ne pensais pas qu’il y avait autant de moyens de transport : le bus, le métro, la voiture, le taxi, et j’en passe. Ici, les gens ne marchent pas ou peu, ils sont comme assistés, tout est à leur portée. Mais même avec tout cela, je ne retrouvais jamais mon  chemin. Demandant de l’aide aux gens, je ne comptais plus leurs réponses négatives prétextant qu’ils étaient pressés.

 

                                                                                                                                                                                  

            La société française est très différente de la nôtre ; ici les gens ont perdu toute notion de simplicité et d’authenticité. Ils vivent dans une société de consommation où acheter dépend de la survie d’un homme. Ici, les gens qui n’ont pas d’argent sont classés dans une catégorie, ils sont alors mis en dehors de la société, oubliés et rejetés.

 

 

            Les français ont oublié les valeurs simples, ce pourquoi ils se sont battus.

 

 

Pedro, le 23/12/02





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article