Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Solenn


Hakim à sa mère

A Bongo

 

         Chère Mère,

 

         Tali et moi sommes bien arrivés à notre destination. Nous avons eu un léger retard avec l’avion car il y avait en arrivant en France du mauvais temps, selon les pilotes. Le voyage était très long et fatiguant, l’avion ce n’est pas comme l’autocar nous étions forcés de rester assis pendant tout et nous avions comme vu une multitude de nuages. Nous étions contents d’arriver.

         Le cousin Jacques était là, à la sortie de l’aéroport, il nous attendait téléphone en main et sourire aux lèvres. Maman, comme j’ai eu du mal à le reconnaitre, il avait changé. Il portait ce que portent tous les hommes ici et ce qu’il appelle communément  un jean, rien à voir avec nos tuniques. Il avait pour chaussures des baskets avec des lacets et de jolis dessins noir alors que Tali et moi nous avions l’habitude de voir tout le monde porter des babouches. Jacques nous fit visiter la capitale à travers les grandes rues recouvertes de goudron, pleines de fumés et de bruits de circulation. Nous avons mis beaucoup de temps avant d’arriver à son appartement, mais il nous a dit que c’était à cause de toutes ces voitures qui allaient toutes au même endroit.

         Il prit quand  même le temps de nous amener sous la Tour Eiffel et de nous faire visiter la Cathédrale, Mère je ne savais point qu’il fallait donner de l’argent pour entrer dans une église et même en redonner pour prier et allumer une bougie. Le lendemain, jacques dut aller au travail, ici les gens se réveillent tôt et s’habillent en tenue du dimanche pour aller travailler. Comme nous étions déjà réveillés Jaques nous emmena avec lui et nous indiqua quel itinéraire il fallait pour revenir chez lui. C’est comme cela que Tali et moi nous, nous sommes retrouvés en plein Paris, avec cette société qui se bouscule sur les trottoirs et circule à toutes allures dans tous les sens. Je te réécrirai bien sûr, nous vous envoyons pleins de bisous et d’amour.   

De Paris, le 16Janvier 2008


ROMAIN CHAUVET : Paris

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
j'aime beaucoup, bravo
Répondre