Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Claire, Boris, Avril

Diderot, dans le Supplément souligne l'opposition entre deux nations. À travers cet ouvrage, il remet en cause la société européenne de son époque qui pour lui corrompt les hommes, notamment la colonisation, mais aussi la religion et les lois sur la propriété.


 En créant une societé utopique tahitienne, il remet en question les principes et les valeurs mêmes de la religion européenne, pour cela il compare les croyances tahitiennes avec celles des européens par un dialogue. Il permet la confrontation des points de vues des deux personnages, et on peut voir que Diderot, à travers le discours d'Orou le tahitien, dénonce les contradictions des lois occidentales et met en valeur la vie sauvage par rapport à l'homme civilisé qui est ici dénigré. Ces contradictions sont selon lui les principaux défauts de la culture blanche, les méfaits de la civilisation. L'homme sauvage n'oit quant à lui qu'aux lois de la nature dont Diderot fait l'éloge.


Diderot, comme Rousseau, blâme les moeurs et les religions européennes mais fait aussi l'éloge des hommes vivant à l'état de nature.  

Image*
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Pertinent, clair et intéressant.
Répondre