Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Fiona,Logan,Marianne

CITATIONS



"Mais comme j'étais né pour être mon propre destructeur, il me fut aussi imossible de resister à cette offre, qu'il me l'avait été de maitriser mes premières idées vagabondes."
(Debut du livre)



"Ceci me donna souvent occasion d'observer, et avec etonnement, que si toutefois il avait plu à dieu, dans sa sagesse et dans le gouvernement des oeuvres de ses mains, de détacher un grand nombre de ses créatures (les sauvages) du bon usage auquel sont applicables leurs facultés et les puissances de leur âme, il leur avait pourtant accordé les mêmes forces, la même raison, les mêmes affections, les même sentiments d'amitié et d'obligeance, les mêmes passions, le même ressentiment pour les outrages, le même sens de gratitude, de sinceririté, de fidélité, enfin toutes les capacités pour faire et recevoir le bien, qui nous ont été donnés à nous mêmes ; et que, lorsqu'il plaît a dieu de leur envoyer l'occasion d'exercer leurs faccultés, ces créatures sont aussi disposées, même mieux disposéees que nous, à les appliquer au bon usage pour lequel elles leur ont été départies."
(peu après avoir sauvé Vendredi)



"Le sauvage était alors un bon chrétien, un bien meilleur chrétien que moi."
( peu parès avoir sauvé Vendredi)


"Qu'est-ce que la terre et la mer, dont j'ai vu tant de régions? D'où cela a-t-il été produit? Que suis-je moi-même? que sont toutes les créatures, sauvages ou policées, humaines ou brutes ? d'où sortons nous? "
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MLB 14/10/2008 19:03

Très bon choix, qui éclaire bien l'enjeu arfumentatif du roman.

A corriger :
faCCultés
PARès avoir