Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par boris

l'occupation de l'espace par le groupe m’a beaucoup marqué, tout l'espace de la scène était utilisé même le mur qui se trouvait derrière. Les acteurs arrivaient a créer une émotion de grandeur mais aussi un sentiment d’enfermement comme s' ils étaient coincés sur une scène immense. 
 

dans beaucoup de passages les acteurs couraient sur toute la scène, ils donnaient une impression de vouloir fuir, s’échapper de tous  les problèmes, les difficultés  qu’ils vivaient au quotidien. Dans certains passages on assistait à une poursuite entre deux acteurs, cette course se terminait quand un acteur avaient rattrapé l’autre. Il s’en suivait une scène d’une violence choquante. Cela montrait que malgré la volonté des acteurs d’échapper aux problèmes, ils étaient rattrapés par ces derniers et devaient y faire face.



On remarquait aussi que les acteurs jouaient certaines scènes  près du public, pour créer un contact plus fort et pour mieux faire passer leurs émotions ; j’ai d’ailleurs retenu un passage en particulier. C’est quand ont voit un homme saoul qui est au devant de la scène et qui y reste pendant de longues minutes, sans bouger, la tête baissée. J’ai trouvé très intéressant de mettre un acteur inactif au devant. Cela transmet beaucoup d’émotions et est très touchant


lien

boris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
faute corrigées
Répondre
M
Très pertinent et très intéressant : je comprends mieux cette impression d'enfermement que j'ai aussi ressentie.<br /> <br /> A corriger :<br /> comme sI Ils<br /> onT remarquait<br /> du publicS
Répondre
S
C'est vrai que beaucoup de danseurs étaient immobile pendant de long moment, comme si ils attendaient qu'on les oublient pour agir ! J'ai trouvée ça assez intéressent !
Répondre