Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Avril

Febre .

Surprenant, du début à la fin.

       Dès la première scène, le fait que tous les mouvements et les sonorités soient si magnifiquement bien coordonnés m'a marqué ( Et le jeu des lumières était magnifique, soit dit en passant ). On attend patiemment le commencement, les lumières tout d'un coup s'éteignent, dessinant seulement les contours de la silhouette féminine allongée sur le sol, les bras en croix.Un bruit de craquements augmente peu à peu de volume, la danseuse pliant délicatement ses membres au même rythme que cet étrange son, ce qui m'a donné l'impression que ses os si fragiles craquaient et cassaient à chaque mouvement qu'elle faisait. On peut se rendre compte que sa fragilité est peut être dûe aux coups violents qu'elle reçoit quand, plus târd dans le spectacle, le public assiste à une scène de combat entre elle et celui qu'on peut considérer comme son « petit ami ».

 

 

Avril.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boris 06/10/2008 20:22

J’aime beaucoup comment tu a écrit, c’est très vivant ont se remémore tout le passage dans notre tête

Avril 05/10/2008 19:02

La faute est corrigée.

MLB 05/10/2008 18:10

Très belle analyse, précise et sensible. Merci Avril.

A corriger :
coordoNés

Lawgan 03/10/2008 20:13

cette premiere scene etait geniale je trouve mais ce qui m intriguait etait la silhouette de l autre homme a droite