Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Emmanuel

L'accesoire que j'ai trouvé le plus original et qui m'a marqué dans cette pièce est la bouteille.
Cet objet fait apparition dans les mains d'un homme, un homme ayant trop bu et qui marche à peine droit.
Ensuite elle se renverse, s'en suit les déboires de l'homme pour essayer de n'en laisser aucune goutte, là tout y passe: le t-shirt, les mains, avec des gestes brusques et insensés très comiques.
A plusieurs reprises les autres personnages vont eux aussi se jeter sur le liquide comme s'il était essentiel, indispensable à la vie.
Mais, d'après moi cet accessoire ramène plutôt à la pauvreté, la misère. La présence de cette bouteille m'a fait un drôle d'effet car tout d'un coup je n'étais plus au Bresil, j'étais aux Etats-Unis, à Mexico, en Chine, de retour en France... Bref un peu partout à la fois, ce simple bout de plastique prend alors une dimension universelle !

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

boris 03/10/2008 22:54

Génial l’article j’aime beaucoup. Les réflexions sont très intéressante, et c’est vrais que cela donne un coté universelle qui est d’ailleurs très fort surtout qu’il est amplifier par les gestes de l’acteur.

Emmanuel 03/10/2008 20:02

Voila les corrections sont faites.

MLB 03/10/2008 19:08

Très intéressantes analyses ! Il y avait effectivement quelque chose d'universel qui pouvait faire penser à Chaplin.
A corriger :
inCenCés
MA fait

Lawgan 03/10/2008 17:08

Ton explication est tres juste,moi je l ai vu comme une sorte de conclusion aux malheurs,se perdre dans l alcool car c est impossible de vivre avec la realité en face,ils n ont plus que cela pour tenir,c est vraiment terrible mais si réel du monde aussi