Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

"Laisse-moi courir pour lire, laisse-moi boire des litres de café, laisse-moi être sous le charme de mes élèves, laisse-moi marcher plus lentement que vous, laisse-moi mon silence, mes préjugés, mon nom, mon sommeil, ma lenteur, mes boucles en vie. [...]"...

Con te sono cieco. Lo brancolare stupidamente le pieghe interne della mia pelle Estoy poniendo mis manos en tus mejillas. Quiero alimentarte y tragarte Бидний төсөөлж чадахгүй өдрүүдийн өмнө байна Я пью воду,измученный ожиданием J'ai choisi de traduire...

Get the new album, "Blue Lips [lady wood phase II]", here: https://ToveLo.lnk.to/ToveLoBlueLips en rentrant on essaie de saisir on tourne en tête on lâche prise « Stay high all the time, to keep you off my mind » Stay High, Tove Lo Cette parole de chanson...

Si tout le monde avait le même visage il n’y aurait plus de bruit. Je pose un chronomètre sur mon cerveau pour vivre lentement et quand ça sonne je prie. source image

Se détacher aller plus loin même si le corps peine à gravir aller plus loin encore ou bien c'est clos même dans les mots Dessin personnel "même si le corps peine à gravir" Ce dessin qui tire sur l'imaginaire représente pour moi un corps constitué de feuilles...

Écrire et se faire lire n'étant pas quelque chose de simple, le métier de l'édition est mystérieux pour moi, est-ce très compliqué de voir son travail accepté par un éditeur ? Comment ce milieu évolue-t-il ? Ainsi, un changement de maison d'édition fréquent...

J'ai vraiment apprécié de lire le recueil Notre corps qui est en mots, écrit par Anne Malaprade. Son écriture est juste, imagée et poétique. Le choix précis des mots offre à sa poésie une dimension intime et sensible, en formant une harmonie entre les...

Donner une forme à ce qui n'en possède pas pour appréhender le monde. Jeudi 22 mars, nous avons eu la chance de rencontrer Marine Cosnay, une poétesse de talent et une personne incroyable. Nous avons eu le privilège de pouvoir l'interroger sur ses œuvres...

Je m'échappe par ta pluralité, je m'échappe et me perds dans ta pluralité. J'ai particulièrement apprécié ce jeu de rhétorique qui s'agit d'une répétition et plus particulièrement peut-être d'une symploque. Cette figure de style vient renforcer l'idée...

"Les cauchemars reviennent, la faim toutes les nuits avec laquelle toujours je joue à cache-cache." (Anne Malaprade - Notre corps qui êtes en mots ) "Ah ! quelle semaine infernale ! un ratissage complet , deux pains de quatre livres le mardi qui avaient...

<< < 1 2 3 4 5 6 7