Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Si j’étais votre égale, nous verrions. Parce que je trouve cette phrase drôle une fois qu'on a lu la pièce, car Silvia va réellement devenir son égale en se faisant passer pour Lisette. C'est une aventure qui ne saurait manquer de nous divertir, je veux...

Et si les personnages changeaient de livres ? Et si Silvia, héroïne de la pièce de Marivaux Le Jeu de l'Amour et du Hasard, s'était retrouvée dans le roman de Melville Bartleby ? Voici ce qu'elle aurait pu tweeter ... Application utilisée

Journal, soleil, vent, bulles, voile de pluie, gouttes, typhons, feuilles qui s'envolent, fenêtre entrebâillée, vaste œdème, harpons, ciel, grisaille, vent de pluie. Source image:

Le bleu ciel de l'espoir d'une réussite La rose pâle de l'espérance Le jaune vif de la motivation L'orange safran de la persévérance Le vert d'eau de l'encre diluée Le marron ocre des poils du pinceau Le rouge sang de l'énervement Le gris souris du désespoir...

Olympe, tu marches sur le dos de tes inconséquences. Te ne connais pas le poids de tes gestes, tu affrontes en souriant ma poitrine déterminée. Olympe, tu es sur le point de partir : jamais ton image n'a pu se fixer. Olympe, tu es sur le point de partir...

Si le recueil notre corps qui êtes en mots d'Anne Malaprade était une valise, elle contiendrait : - Des mains désarmées - La liste des interdits - La bouteille de vin rouge - Le piano qui se substitue à la parole - Le rôti brûlé réservé aux bourgeois...

Ces trois citations, tirées du Jeu de l'Amour et du Hasard de Marivaux, traduisent selon moi toute l’ambiguïté, le "jeu" et la stratégie élaborée tout au long de la pièce. Ce sont des phrases qui évoquent toute la comédie qui est le centre de l'intrigue...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>