Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Mon poème préféré du recueil SOUS L'AILE DU JOUR , est "UN REVE D'ARCADIE" (p16). D'une part, le nom Arcadie, éponyme du poème, renvoie à un dieu grec nommé Arcas. Le nom Arcas, lui même vient du grec ancien "arktos" signifie "ours". D'autre part, ce...

J'ai choisi d'associer un morceau de la poésie Autour du minimum de Cohen au tableau Le cri réalisé en 1893 par Edvard Munch. Ces vers sont ceux que j'ai substitués dans un précédent article que je vous invite à lire. Les cris.Mot à mot. La pendaison.D'une...

Ma perde mon chemin, ma perde le sens . Ma perde le sang, ma perde mon temps, ma perde pied. Mi tourne en rond, mi sa colle à moin un dans la téte, mi sa colle à moin un dans la guéle, mi sa colle à ou un . Ou veux un ? Si ou rode à moin, ou va trouve...

Les poèmes n'ont pas servi, les chansons n'ont pas servi, la danse n'a pas servi, les pleurs et les cris n'ont pas servi, les sourires des enfants n'ont pas servi. N'a pas servi Daraya, tes roses et les branches d'olivier pour les soldats de la mort....

Depuis, ma vie se désordre. Mon coeur se confusion. D'un trou comme ça. Je ailes Adèle jusqu'à la gare de l'Est, elle se triste chez elle, un tour du monde d'ici. Bien trop dilaté. Elle me paradis, je l'ange, mais elle s'enfer. A quelques ciels. Source...

Ceci est ma substitution d'un poème de Cohen qui se trouve page 99. J'ai tout simplement changé de place aux mots de manière croisée comme un produit en croix. Cette inversion permet une approche moins subjective du poème.

Ce recueil de poèmes contient trois thèmes, comme c'est annoncé dans le titre "H! Hache! Hasch".- Le premier "H" dégage tout simplement le thème de la lettre H, il est surtout basé sur la différence entre le H "muet" et le H "aspiré", on peut le voir...

Je bus jusqu’au lycée et réflexion sur ma vie lorsque dehors se hauteur le soleil. J’écouteur Saez et vidange mon âme. Je débordant de sentiments et me lointain de la réalité. J’œil le paysage et je submersion de désir de vagabond dans le monde. Je m’imagination...

Un jour de pluie, tu m'as regardée m'enivrer de ta beauté Ensuite, mon nom s’emparait de tes lèvres gercées Tous les deux, on s'amusait à ne plus se quitter Un jour plus sombre, je pleurais ta méchanceté Ensuite, tu as crié ton impulsivité Tous les deux,...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8