Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Dans cette voix poétique je vais vous présenter ici un des précurseurs du mouvement de la Parnasse, un mouvement apparu en France vers la moitié du XIX siècle qui avait pour but de valoriser l'art poétique par la retenue, l'impersonnalité et le rejet...

Le thème principal du recueil de poèmes "Paul les oiseaux" serait une balade avec plusieurs péripéties et rencontres. L'histoire tourne autour d'un personnage, le lecteur se croirait dans ses pensées... Des pensées que l'on a quand on se balade, on prend...

Comment s'appelait la première personne dont le crâne a servi de coupe à boire ? Comment s'appelait la première personne dont on a mangé la cervelle ? Comment s'appelait la première personne dont on a mangé le cerveau ? (photo personnelle)

À perte du temps, les matins effacés, la chevelure étale n'a de cesse qu'ici la nuit vouée à ce double épars ne trouble aux gestes du lit funéraire, augural le visage des étoiles. Le son ne figure là sans le silence qu'un corps absent d'une chair infinie....

Alors on prépare l'oubli on laisse venir l'envie par crainte d'une présence. On appelle à l'aide on tend la corde. On oublie au fond on n'oublie pas on imagine une porte pour sortir de là. Un échappatoire quand tout bascule la sueur la faim. L'amour manquant...

Je pense que cette image est bien représentative du recueil de monsieur Hons car tous les sujets dont il parle sont confondus en un : le monde. Source

le petit ruisseau entre dans la cuisine, il quitte le monde végétal, bat de l'aile, il réchauffe ses pattes, il laisse derrière lui le ricanement des bêtes. Le petit ruisseau prend place à ma table, il voudrait être un courant d'air, le chant du frigidaire...

Mon poème préféré de ce recueil est « Johnny à la virgule près » "Johnny comme vous ne l'avez jamais vu (Johnny comme « en réalité » vous ne l'avez jamais vu - la réalité de Johnny ne serait donc pas la réalité visible de Johnny ?) Johnny, comme vous...

world's speech tells stories about birds, cages and cats. World's speech is afraid, escape from the world, he makes hear his little song. World's speech groans, a door creaks, a touch of sky comes in the kitchen, comes in the poem.

la chose écrit son journal intime, la chose materne la chose, elle suce son pouce. Chaque matin la chose est un nouveau-né . Elle visite le monde au petit matin d'hiver. La tortue de Zénon accompagne le chemin, elle écrit des banalités, ignore tout de...

La poésie de Sofia Queiros, c'est : Un village. Un petit village imaginaire d'Amérique du Sud. Un village dans lequel règne l'amour. Un village dans lequel règne la mort. Dans ce village, une jeune femme essaie de trouver son âme-soeur, parmi un imbroglio...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>