Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

source Le vent est un couteau de givre dans l'oeil Il donne ce qu'il n'a pas le corps à lui et le silence n'en finit pas Il donne ce qu'il a le silence de lui et le corps n'en finit pas Le creux de soi a pris la forme d'un nuage dans l'oeil de Paul

Si ce recueil était un insecte, ce serait une abeille Si ce recueil était un lieu, ce serait un puit Si ce recueil était une couleur, ce serait le vert Si ce recueil était un mot, ce serait " répétitif " Si ce recueil était une fleur, ce serait une r...

Seven Bien qu'agaçant, il se trouve particulierment charmant, hésitant et tentant, il correspond à beaucoup de gens, je crois qu'il est fort difficile de ne pas être comme lui. Greed C'est entre métaux et richesse qu'elle se situe, les deux s'écartent...

Paul fait des boules avec des feuilles et des ronces refait l'interieur du ventre Les enduit de boue appuyée de blanc pour que rien ne s'effondre le tout jusqu'au silence jusqu'à la lumière d'ortie ouverte sur le rebord du mur

Ainsi, corps noir ou recommence la douleur, je ne crie pas, mon chant fatigue, mes siècles ne harassent pas, les cordes ou chaînes ou balles ou palus ou sida ou famine ou guerre ou massacre ou génocide, ou je ne sais, je ne sais, je ne sais, ne harassent...

Quand l'ange aura traversé le toit de la maison Sans avoir réellement vu les choses Plus transparentes, dés qu'elles s'obscurcissent A la fin du jour Et qui seraient là, sous ses pieds. Il se pourrait peut-être que les choses soient ainsi.

Tellement fatiguée, je m'endors sans éteindre les lumières, ni fermer les volets. Moi qui souvent retarde l'heure du coucher. La peur de la mort. Je sens sa douceur quand elle se penche pour prendre congé. Sa blouse fleurie s'unifie à mesure qu'elle s'éloigne....

J'ai aimé ce recueil pour plusieurs raisons: tout d'abord j'ai apprécié la forme même du livre, les pages sont en fait rattachées les unes aux autres. On pourrait considérer ceci comme quelque chose d'énervant, mais moi j'ai trouvé l'idée originale, les...

Il y a toujours eu des stars, mais elles sont innombrables, formatées, éphémères . A tel point que nous ne pouvons plus les reconnaître. A tel point qu'être une star ne requiert plus de talent. A tel point qu'être une star n'apporte plus toujours la...

J'ai mêlé deux extraits, relevant selon moi du registre polémique, du recueil de poèmes de l'auteur Raharimanana. Ce poème-slogan, pourrait servir lors d'une "manifestation poétique". Le voici : Ici la terre des libertés et des droits humains ! Scandalisons-nous......

Si ce poème était un animal, ce serait un léopard Si ce poème était un lieu, ce serait Hollywood Si ce poème était une couleur, ce serait l'or Si ce poème était une chanson, ce serait Paparazzi de Lady Gaga Si ce poème était une marque, ce serait Dior...

La fatalité est tombée, sur les épaules fragiles d'un homme qui a perdu l'équilibre, et qui n'a rien demandé, si ce n'est qu'un peu de bonté. Tu t'es dis " Je n'suis pas Superman, ce gars-là s'en sortira sans moi." Dix ans plus tard te revoilà. Sauf que...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>