Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Adam m'a laissé Dans cette armoire vide, Je me décompose. Lorsque Adam arrive en Angleterre. Magnus m'arrachait Un oeil puis 2, je souffrais mais je me suis tu. Lorsque Magnus revient du Mexique. Je me souviens Toi ma mère qui brûlait, Devant mes yeux...

Une hiron delle s'écrase contre la baie vitrée d'une maison d'ArchitEcte Un moustique pique le bras droit d'un homme oBESe Dans une armoire normande, un sachet de lavande remplit sa fonction Des mains manucurées s'enfoncent dans le dos d'un homme qui...

_______ Des merveilles vermeilles inondent ton paysage, des coulées de limonade glissent, claires et limpides, sur les rochers rageusement éparpillés. La mousse satinée de l'écume aveugle et mes yeux pleurent. Silencieusement, inexorablement, les joues...

"J'ai la peau blonde de la lune et deux paupières sombres bordées de fleurs . Ma tête grince comme un sommet enneigé." Surp rise d'une nuit de printemps : une déesse se réveille. Elle marche sur un tapis de fleur , en fait du nectar sucré et parfumé -...

Magnus m'évoque 3 oeuvres de René Magritte , 3 oeuvres à travers lesquelles on peut, selon moi, retrouver tout ce qui caracterise Magnus et sa triste vie: link La Reproduction interdite Un homme qui cherche à se voir dans le reflet d'un miroir, mais seul...

LE MENDIANT, à Égisthe. Bravo ! Je vois votre idée. Elle n'est pas mauvaise. C'est facile à tuer, une femme de jardinier. Beaucoup plus facile qu'une princesse en son palais. ACTE I, scène 3 (P.79) American Gothic , Grant WOOD (1930) J'associerais le...

Laide Coque Deux dindons dormaient en deuil; une dinde se dodelina, Là algue lue revola mérite. Lyriquement entre nos coraux le commandant se mangea. La porte qui spectacle crête au gent accourut; Et sa gloire pleura ses amours, Il a glissé son mec, matait...

Le roi marche dans le long corridor. Il fait un premier pas dans sa nouvelle chambre, le silence se réinstalle. Au deuxième pas, la tapisserie se teint de rouge et les caractères jaillissent de la fumée blanchâtre. Au troisième pas, la porte se referme...

"On y est sur les braises de la terre, dans la gueule même de l'enfer." P.84 "Adam Schmalker n'était qu'un leurre, il est normal qu'il se soit écroulé au bord d'un talus, dissipé par le soleil." P.105 "Les rêves sont faits pour entrer dans la réalité,...

où vas-tu petit garçon tu ne me fais pas peur je vais à l'école j'avance en douceur quand reviendras-tu sous les orangers en fleurs jamais on me gavera tu cherches la bagarre on m'endormira ô ma dame noire on me hachera attention tu vas l'avoir on me...

Dans le recueil Se constituer vrai/ment grand-père de Julien Blaine, on peut trouver le registre pathétique : P37 "Et je me regarde les veinules qui éclatent aux chevilles le bide qui s'alourdit les veines qui gonflent, les verres des lunettes qui s'épaississent,...

Au creux du visage l'espoir te hante. Tu vois l'impossible se réaliser derrière les paupières, pour ne faire qu'un avec la réalité. La jeunesse a cette capacité de rêver. Et pourtant tu observes bien tu y vois des fentes, des vérités dissimulées qui ont...

Fait divers - V oilà 3 jours maintenant que leur arrivée fait parler à Argos. Elles se font appeler « Les petites Euménides ». Personne ne sait d'où elles viennent. Elles terrorisent tous les villageois et ont même pris leurs quartiers dans le palais...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>